Ecole Internationale du Cheval – Haras du Pin

Home/Etablissements recevant du public/Ecole Internationale du Cheval – Haras du Pin

Project Description

 

Réalisation de l’Ecole Internationale du Cheval aux Haras du Pin – 2017

Commune du Pin au Haras et de Ginai sur le site classé des Haras du Pin

Maître d’Ouvrage : SECF- Le Trot  7 rue d’Astorg 75008 Paris

Le projet repose sur trois éléments ;

-la rénovation et réhabilitation des logements d’une partie des « Maisons Pontavice »

-la rénovation de l’écurie d’application dans la zone de la Bergerie

-un projet neuf de pépinière avec trois écuries

 

MAISONS PONTAVICE

Le programme définit 20 chambres avec salle de cours, de détente, vestiaires, et buanderie en réhabilitation de trois bâtiments d’un site existant ; un à l’Est côté rue, deux au nord.

Objectifs ;

-rendre une partie de l’existant en rez-de-chaussée des deux maisons au Nord parfaitement accessible à tous les handicaps via une terrasse au Sud et un système de rampes douces optimisant les différences de niveau entre bâtis existants. Cette rampe est centrée par logique de flux entre parking pour handicapés et  cette terrasse, ainsi que par optimisation des deltas de relief.

-consacrer une partie de ce niveau à deux logements adaptés.

-tous les services (cours, détente, etc…) seront disposés dans ce niveau accessible.

-rendre toutes les autres chambres visitables aux PMR et accessibles aux autres handicaps par des circulations de largeur suffisante.

-créer un seul escalier intérieur pour l’étage du bâtiment Est.

-ainsi récupérer les surfaces des escaliers intérieurs dans le but de libérer des grandes pièces pour les services, notamment les salles de cours et de détente, et pour des chambres plus confortables.

ECURIE D’APPLICATION

L’écurie fait également partie du site classé du Haras du Pin, et plus précisément de l’hippodrome de la Bergerie, sur la commune de Ginai. Elle est elle-même inscrite au Patrimoine des Monuments Historiques ainsi que les pistes, les tribunes et le kiosque.

L’écurie se déploie sur deux ailes autour d’une cour ouverte au Sud et fermée au Nord par une demeure. L’ensemble date de la première moitié du XIXème siècle. Seules les ailes sont concernées par le projet; soit 2*12 boxes. Il convient ainsi de parler plus de restauration que de simple rénovation, c’est à dire des choix de matériaux, de mise en œuvre et d’entreprises conformes aux souhaits des administrations du Patrimoine.

PEPINIERE D’ECURIES

Le projet s’implante sur un terrain nu et vierge, à proximité de l’écurie d’implantation au Nord de la D304 sur la commune de Ginai, avec la rue de la Briquetière en limite Est.

Le terrain présente une déclivité importante entre l’Est et l’Ouest. Il se répartit sommairement en un plateau haut relatif à l’Est, un autre bas deux fois plus large à l’Ouest et une partie centrale biaise en relief.

Le programme se décline sur  deux axes ;

-3 écuries privatives et identiques avec boxes, services et logements

-Une piste de 800m

Les trois écuries se déploient sur la partie Est du terrain de manière contiguë et en « U » ouvert vers la partie Ouest. Les entrées des écuries donnent sur la desserte, face aux hangars.

La piste est placée sur l’Ouest du terrain. Un marcheur est réalisé sur l’allée menant des écuries à la piste, à proximité de celles-ci.

Douche, sellerie et stalle de préparation sont voisins. Un sanitaire handicapé est réalisé dans les locaux techniques.

Le fourrage et la paille disposent d’un hangar le long d’une desserte, avec deux accès, créée parallèlement à la route de la Briquetière à l’Est du terrain.

Leurs façades côté Sud sont ouvertes sur une surface de livraison. Des silos à grain sont joints au hangar paille/fourrage, livrables par la desserte également, soit face aux entrées des écuries.

Une fumière non couverte est placée près de l’entrée Sud, dans le sens du vent Ouest et Nord éloignant les odeurs des bâtiments.

Le logement de chaque écurie est placé en étage et avec vue sur tous les boxes  et accès.

La réserve sulky est à l’entrée des écuries, à côté de la douche pour lavage..

Les boxes sont déclinés autour des cours en U, en deux ailes de 5 unités.

Des réserves outillages sont intégrées aux stockages sulky, près des entrées des écurie

Les dispositions optimisent les flux entre sellerie, stalle de préparation, douche et local sulky.

Les réseaux et locaux techniques sont groupés sur l’Est ; le long de la desserte.

L’allée (6m) vers la piste et le marcheur dessert chaque cour et rejoint la desserte (accès véhicule possible).

Les cours en U sont closes en partie Ouest d’un claustra avec portail, cassant le vent d’Ouest mais conservant une vue sur le terrain. Le même type de clôture avec portail ferme l’accès à L’Est sur la desserte.

La partie Nord-Est du terrain est laissée libre afin de permettre des implantations futures d’écuries.

 

Le site du Pin présente une homogénéité architecturale dans laquelle il convient de s’inscrire

Il s’agit de la récurrence de volumétries simples avec toiture à deux pentes 35 à 45°, en tuiles plates de terre cuite. Les murs de ces existants sont soit en moellons ou enduit crème, soit en briques rouges, soit en bois…

Nous retrouvons donc ces intentions dans notre projet; une volumétrie à toiture prononcée à deux pentes, avec tuiles plates couleur rouge-brun. Les rives, portiques d’auvents et sous-faces sont traités en bois naturel.

Nous utilisons ainsi des matériaux de couverture traditionnels (terre cuite) afin de dessiner des volumes simples et élégants.

Les murs sont traités par panneaux de béton teinté de couleur rouge-brun évoquant la brique locale. Sur les façades extérieures ce béton est habillé d’un bardage bois naturel en solivage vertical ajouré.

Ce traitement, béton + bois, apporte du relief aux façades associant la couleur de la brique locale et celle du bois ; les deux sont en effet omniprésents sur le site.

Les façades intérieures sont sans bardage par sécurité (ruades) et par facilité d’ouverture des portes.

En revanche leurs linéaires sont rythmés par ces portes ; portes avec cadres en acier couleur gris et pleins en bois teinte de même gris.

L’intérieur des boxes, en panneaux de en béton, est de la même teinte rouge-brun que les faces extérieures.

D’une manière générale, la philosophie du projet est de s’inscrire dans la mémoire du site par ses teintes et ses matériaux.