E.H.P.A.D. – Le Pin

Project Description

 

EHPAD – Commune du Pin (77)
Maître d’ouvrage : SYM            153, ave PV Couturier 93220 GAGNY              
Programme ; 80 lits – Loi Cantou
Projet d’une résidence de 80 logements pour personnes âgées dépendantes.

 

Il s’implante sur un terrain de 20000m2 environ situé à proximité de l’autoroute A104 “la Francilienne” dans la commune de Le Pin en Seine et Marne. Ce terrain est orienté Nord-Sud sur approximativement 300m de longueur.

L’accès à ce terrain s’effectue par la rue de Lagny laquelle constitue la limite Sud. La Francilienne est la limite Est du terrain. Un parking de 60 places est situé au Sud du projet, un autre, consacré aux personnes handicapées, s’implante à proximité directe de l’accès piéton au complexe soit à l’ouest de celui-ci.

Le programme lui-même s’oriente autour de trois grands axes: 1-les logements (80 places)         2-les services 3-les extérieurs

Les logements sont constitués de studios comprenant une salle de bain d’une taille avoisinant 22 m2.

Outre toutes les nécessités techniques et réglementaires, ces logements seront traités de manière à recréer et préserver une ambiance d’intimité pour les résidents.

La priorité absolue est d’éviter toute ressemblance à des “chambres d’hôpital” mais bien de favoriser l’identification à un nouveau “chez soi”.

Sur le plan architectural, un grand nombre d’éléments seront donc travaillés dans ce sens :

–         Premièrement au niveau des logements eux-mêmes: les seuils sur circulations sont traités comme de véritables entrées de maison; les revêtements, meubles et éclairages chercheront à établir un confort chaleureux. Chaque studio dispose d’une terrasse extérieure accessible directement via une grande baie. Les vues à partir de cette baie sont étudiées de manière à garantir pour chaque lot un paysage agréable de plantations diverses et variées.

–          Deuxièmement au niveau du reste du programme, cette philosophie est poursuivie dans les grandes lignes comme pour le traitement des détails.

Ainsi, le principe général de répartition du programme est celui d’une disposition en plusieurs grands pavillons dont le centre est constitué d’un patio paysagé.

Les circulations entourent ces patios, espaces naturellement lumineux, plus riches et agréables que de simples corridors. Les angles de ces circulations sont biaisés pour accompagner et aérer le regard lors les croisements.

Les volumes s’agencent à la fois de manière à créer un jeu entre les espaces mais aussi à conserver une lecture homogène de l’architecture, soit à créer richesse et diversité d’une part et d’autre part à conserver une familiarité avec l’environnement.

Cette dualité s’exprime concrètement par le traitement noble de l’accès, par le jeu des toitures, par l’alternance entre vues sur espaces intérieurs et extérieurs, entre espaces privatifs et communs, entre espaces ouverts et fermés mais aussi par la récurrence des matériaux employés tels que les revêtements boisés, par les débords généreux de toiture…

Sur le plan fonctionnel, la logique fait s’implanter les services dans un pavillon central, permettant ainsi une proximité optimale des logements. Ceux-ci se situent en rez de chaussée et à l’étage des deux pavillons d’habitation.

Une voie de desserte et d’accès incendie ceinture le projet; elle ventile les services de restauration, d’hôtellerie, et permet un accès « engin incendie » pour chaque pavillon.

Le pavillon de service est consacré à l’accueil, à l’administration du complexe, à la restauration, à l’hôtellerie, aux soins, aux activités et aux loisirs. Le rez de chaussée de ce pavillon est accessible aux résidents, le sous-sol est consacré exclusivement au personnel.

Des salons-tisaneries polyvalents sont cependant situés dans les autres pavillons à chaque niveau.

A l’extérieur, les résidents auront à disposition un terrain de pétanque, un terrain de jeux pour les enfants en visite, un kiosque à musique et jeux, un secteur jardinage, des patios faisant office de jardin consacrés particulièrement aux personnes atteintes de la maladie d’alzheimer, des promenades paysagères….

Il s’agit donc de réaliser un programme qui soit un véritable endroit où habiter, pour des  personnes âgées nécessitant une surveillance et des soins permanents. Toute la philosophie du projet tourne autour de cette priorité ; la résidence doit certes être confortable et fonctionnelle, mais également « agréable à vivre ».

Project Details